Devoir d’information de l’expert

Le devoir d’information de l’expert en automobile est un projet initié par la FIEA pour associer la profession à une mission active de sécurité routière.

Lorsque dans le cadre de sa mission sur un véhicule un expert constate (visuellement et sans démontage) des défaillances susceptibles de causer de futurs accidents, il est fortement souhaitable qu’il y attire l’attention de l’usager du véhicule en l’en informant. Cette démarche d’information que la FIEA souhaite encourager existe déjà sous diverses formes à travers ses pays membres (lois ou recommandations professionnelles encouragées par les associations et plus ou moins appliquées par les experts locaux). Cette nécessité d’information se justifie également par le fait que certains professionnels, notamment ceux qui donnent des conseils ou font un diagnostic (comme les experts en automobile) voient de plus en plus leur responsabilité engagée pour absence ou défaut de conseil.

Le Conseil d’administration de la FIEA souhaite donc proposer à travers ce devoir d’information un cadre « préventif » de responsabilité qui constitue également un moyen de prévention des accidents dans la mesure où les usagers informés peuvent réparer les défaillances constatées.

Deux documents sont proposés aux experts membres:
– Un courrier d’information disponible et téléchargeable dans plusieurs langues.
– Un guide de travail personnel mis à la disposition de l’expert membre de la FIEA pour l’orienter dans les éléments d’information à transmettre aux usagers.